Derniers sujets
RAIN (M) Hier à 12:17FanFan 14
Avec nous dites NON les 8 et 9 décembre
CLIQUEZ SUR L'IMAGE

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 22 utilisateurs en ligne :: 3 Enregistrés, 0 Invisible et 19 Invités :: 2 Moteurs de recherche

angidiegi, Françoise, Helene01

Statistiques
Nous avons 3206 membres enregistrésL'utilisateur enregistré le plus récent est Christine dolNos membres ont posté un total de 383287 messagesdans 20120 sujets
Retrouvez nous sur FACEBOOK
Nos Associations Partenaires












Juste Une Croquette

Bluestag

BLOGS DE NOS ASSOS
Le Blog de LSF


Blog de LSF SUD


Blog de LSF BELGE



Françoise ADL




BSC Le site



LES BOUTIQUES DES ASSOS
L'autocollant LSF

La boutique LSF



L'autocollant ADL

La boutique ADL



La boutique de
SOSCHIENSGALGOS







Les aquarelles de
Bella Sophie





Janvier 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier

Lévriers Infos Adoptions (LIA)
Retrouvez toutes nos diffusions en tapant
#levriersinfos
#galgo
#galga
#podenco
#podenca
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
vozla
Membres
Date d'inscription : 20/03/2014
Age : 54
Localisation : Seine et Marne

La Rubrique santé d'ADL / Les pièges biologiques des galgos

le 17.02.17 19:13
Les pièges biologiques des galgos


Les lévriers ne sont pas des chiens comme les autres !




Leur masse musculaire est importante, leur masse graisseuse extrêmement réduite et leur activité de « sprinters » pour la course (chasse ou compétition) ou pour le plaisir est lié à un métabolisme particulier.
Ils sont plus sensibles à certains « toxiques » que leurs congénères d’autres races.
La régulation de la température des lévriers en course (courses en cynodromes ou chasse) est particulière

La température normale d’un lévrier est entre 37°8 et 38°8.
D’après certains chercheurs, du fait d’un rendement énergétique faible de 25%, le muscle perd une forte quantité de chaleur. Malgré les systèmes d’évacuation de chaleur (respiration rapide thermique, vasodilatation des vaisseaux de la langue, transpiration entre les coussinets) la température globale du sprinteur est affectée. D’autres chercheurs, ont réalisé un suivi thermique d’un lévrier avant et après la course. Ils ont remarqué une élévation rapide et intense de la température corporelle de 38,7°C à plus de 40,5°C après la course. La température reste élevée pendant plus de 30 minutes puis décroît sans atteindre sa valeur initiale au bout d’une heure.

Le cœur d’un lévrier, celui d’un grand sportif ! 
    
Les lévriers sont taillés pour la course et sont donc de vrais athlètes avec un corps et une physiologie propre à la race. Ils ont un cœur adaptés à l’effort bref et intense. Leur rythme cardiaque à l’effort est extrêmement rapide, mais au repos ils ont un cœur plutôt lent, « le cœur des sportifs ».





Le volume total sanguin des lévriers de course est supérieur au volume sanguin des autres races. Il atteint 11,4% du poids de l’animal contre 7,2% pour les autres races, ce qui augmente son volume d’éjection systolique (la quantité de sang propulsée à chaque contraction).  La taille du cœur des lévriers de course est plus grosse que les autres races de chiens. Il représente 0,8 à 1,7% du poids du chien contre 0,55 à 1,05 % dans les autres races. Cette supériorité de taille est due à la fois à la sélection génétique mais aussi à l’entraînement et permet une meilleur contractilité et donc une augmentation du débit cardiaque .

On entend souvent un souffle à l’auscultation, généralement normal et typique de ces grands athlètes. Le cœur d’un lévrier en course devant pour oxygéner les tissus, augmenter le débit du sang, et effectuer de puissantes contractions qui créent ce souffle. Toutefois, certains souffles ne sont pas physiologiques et peuvent témoigner d’une atteinte des valves cardiaques qu’il faudra prendre en charge.

Une numération des globules rouges différente des autres races 



Les lévriers ont un taux plus importants de globules rouges que les autres races car ils doivent pouvoir oxygéner leurs muscles rapidement. (comme les humains qui vivent en haute altitude). Sur les prises de sang, la numération formule sanguine doit donc être interprétée différemment des autres races, quel que soit l’âge du lévrier.



LÉVRIER
Autres races
Globules rouges
7.4 – 9.0
5.5 – 8.5 
Hémoglobine 
19.0 – 21.5
12.0 – 18.0
Hématocrite
55 -65 
37 – 55
Globules blancs
3.5 – 6.5
6.0 – 17.0
Plaquettes
80.000 – 200.000
150.000 – 400.000
Par exemple, si votre lévrier présente un hématocrite inférieur à 50,0 sachez qu’il est dans ce cas  anémié alors que ce taux serait normal pour une autre race de chiens et s’il est supérieur à 55%, il n’est pas polyglobulique, c’est un taux normal.
Il a été également noté un taux plus bas de globules blancs et de plaquettes.


Ces étoiles filantes auraient-elles une thyroïde paresseuse ?









Les chiens de race « hounds » et plus particulièrement les Greyhounds, Galgos, Podencos et Whippets présentent des concentrations en hormones thyroïdiennes clairement inférieures aux valeurs observées pour la plupart des races (jusqu’à 40% inférieures aux valeurs usuelles) . Par exemple, les lévriers Greyhounds présentent des valeurs de T4 totale nettement inférieures (de moitié) aux autres races. On retrouve ces mêmes données chez les galgos.
Des valeurs de référence ont été spécifiquement établies :




LEVRIER
Autres races
T4 totale
2,1 – 25,7 nmol/L
10 – 45,5 nmol/L
T4 libre
0 – 23,5 pmol/L
3,9 – 39,9 pmol/L
TSH
< 0,45 μgr/l
< 0,45 μgr/l
 
En revanche, les concentrations de TSH sont situées dans les intervalles de valeurs usuelles.
T4 basse et TSH élevée = hypothyroïdie
T4 élevée et TSH basse = hyperthyroïdie
Chez le galgo : T4 basse et TSH normale = physiologique
Certains médicaments peuvent modifier les dosages des hormones thyroïdiennes chez le chien :





Autres particularités biologiques




LÉVRIER
Autres races
Protéines
4.5 – 6.2 g / dl
5.4 – 7.8 g / dl
Globuline
1,8-2,5/dl
2.8 – 4.2/dl
Créatinine
1-2,2 mg/dl
0.0 – 1.0 mg/dl
Les concentrations de créatinine (marqueur de la fonction rénale) sont élevées (1-2,2 mg / dL), alors que la protéine sérique total (5-6 g / dL) et la globuline (1,8- 2,5 / dLGM) sont à des concentrations inférieures à celles d’autres chiens. D’autres valeurs peuvent également être en dehors de la plage de référence pour les chiens. Le calcium sérique (total et ionisé) et le magnésium sont plus bas que dans les autres races de chiens.
Il est important d’en parler avec votre vétérinaire, tous n’ont pas l’habitude de prendre en charge des galgos ou podencos.


http://www.appeldeslevriers.com/les-pieges-biologiques-des-galgos/


avatar
rose34
-
-
Date d'inscription : 27/12/2012

Re: La Rubrique santé d'ADL / Les pièges biologiques des galgos

le 17.02.17 21:30
Très intéressant, je vais photocopier l'article et le passer à mes vétos.

Idem pour l'anesthésie.


La beauté de l'âme n'a d'égale que la bonté du coeur.

Dans les yeux d'un Galgo, j'y vois toutes les atrocités subies, ça me déchire le cœur.
Dans les yeux d'un Galgo, je ne vois qu'Amour, Pardon,  Bonté, ça me réchauffe l'âme.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum