Derniers sujets
PEGASO (M)03.11.17 20:07vozla
BONY (M)03.11.17 20:04vozla
COUP DE COEUR DE LA SEMAINE
CLIQUEZ SUR L'IMAGE

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 18 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 17 Invités :: 1 Moteur de recherche

Françoise

Statistiques
Nous avons 3170 membres enregistrésL'utilisateur enregistré le plus récent est Florence NauleauNos membres ont posté un total de 381866 messagesdans 19817 sujets
Retrouvez nous sur FACEBOOK
Nos Associations Partenaires








Juste Une Croquette

Bluestag

BLOGS DE NOS ASSOS
Le Blog de LSF


Blog de LSF SUD


Blog de LSF BELGE



Françoise ADL




BSC Le site



LES BOUTIQUES DES ASSOS
L'autocollant LSF

La boutique LSF



L'autocollant ADL

La boutique ADL



La boutique de
SOSCHIENSGALGOS







Les aquarelles de
Bella Sophie





Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier

Lévriers Infos Adoptions (LIA)
Retrouvez toutes nos diffusions en tapant
#levriersinfos
#galgo
#galga
#podenco
#podenca
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
PAPOUNET
-
-
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 57
Localisation : BORDEAUX (33)
http://les-chiens-de-rosa.sitew.com

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 27.12.12 16:53
Témoignage d'une malade : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


"N'allez pas ou le chemin peut mener, mais allez là ou il n'y a pas de chemin et laissez une trace"R. W. EMERSON Bébé beagle sauvé d'un centre d'expérimentation à Harlan par des manifestants ....  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
avatar
PAPOUNET
-
-
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 57
Localisation : BORDEAUX (33)
http://les-chiens-de-rosa.sitew.com

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 27.12.12 18:13
ça bouge, ça bouge .....

L’avocat Guillaume Collart a fait le plus beau cadeau de Noël que pouvaient recevoir les très nombreuses victimes des vaccins qui n'arrivent jamais ou presque à voir leur maladie reconnue car le rapport bénéfice/risque est toujours en faveur des fabricants.
En effet, le 24 décembre 2012, Me Guillaume Collart écrivait dans JuriTravail, service d'information juridique composé d'avocats et de juristes :

Vaccination contre l’hépatite B et sclérose en plaques : le patient doit savoir !

« Le juge civil de Bordeaux (CA 14 novembre 2012, n° 11/1179) reproche au médecin lui ayant pratiqué les différents vaccinations (au nombre de 3) de ne pas l’avoir préalablement informé de la totalité des effets indésirables et risques encourus et notamment, l’apparition d’une sclérose en plaques.
« En conséquence, si le médecin ne rapporte pas la preuve de cette information (puisque la charge de la preuve incombe au professionnel de santé), il commet une faute.
« Pour motiver cet arrêt, il ne se fonde pas sur l’article L. 1111-2 du code de la santé publique mais sur la violation des obligations contractuelles, conformément à la jurisprudence « époux Mercier » et l’article 1147 du Code civil.
« Et le juge civil fait alors une application de la récente jurisprudence de la cour de cassation (civ 1ère 12 juillet 2012, n°11-17510) comme du Conseil d’Etat (CE, 10 octobre 2012, 350426) en considérant que le défaut d’information avéré constitue dorénavant un préjudice autonome et doit, en conséquence, être indemnisé.
« Cette indemnisation est due même si, et c’était le cas dans notre arrêt d’espèce, cette faute n’a pas fait perdre au patient une chance d’éviter la réalisation du dommage.
« Le défaut d’information est source d’un préjudice moral autonome qui doit être réparé.
« La singularité de cet arrêt, et qui doit en conséquence attirer l’attention des professionnels de santé, c’est qu’aucune certitude n’avait été établie entre l’injection du vaccin et l’apparition de la maladie.
« En effet, le faisceau d’indice (antécédents, délai entre l’injection et l’apparition de la maladie) ne permettait pas d’établir un tel lien de causalité.
« Le patient n’a donc pas été indemnisé sur le fondement de la contamination par le vaccin mais sur le préjudice moral lié au défaut d’information.
« Le médecin a tout de même été condamné à indemniser le patient pour une somme de 3 000. »
«
Ainsi, le juge civil a ouvert une nouvelle avancée dans le droit des patients sur le fondement de la réparation du défaut d’information.
Cette annonce en date du 24 décembre 2012, montre enfin que la conscience s’élève dans tous les domaines y compris celui de la santé, malgré le matraquage systématique de « Big pharma » qui se croyait, à juste titre, tout permis avec la bénédiction de la plus grande partie des médecins, soit par ignorance, soit par intérêt.
N’oublions pas que notre ex-ministre de la santé Roselyne Bachelot a instauré les contrats d'amélioration des pratiques individuelles (Capi) qui sont souscrits de manière volontaire par les praticiens qui s'engagent, pour une durée de trois ans, à atteindre l'optimisation des prescriptions de médicaments, dont l’augmentation des taux de vaccination. Seize mille praticiens ont ainsi signé un contrat avec l'Assurance-maladie. On savait déjà que la recherche de rentabilité se retrouve partout, on le savait pour la Police, la Gendarmerie, les impôts et autres administrations, mais il est invraisemblable qu’un médecin touche, en dehors de ses honoraires, une prime au rendement des dépenses de santé, en général au détriment de la véritable santé.
Grâce à ce jugement qui devrait faire jurisprudence, ces médecins réfléchiront enfin aux risques qu’ils prennent en affirmant n’importe quoi du moment qu’ils l’ont entendu de la bouche d’experts. Et pour certains, sans doute liront-ils pour la première fois, la liste des effets secondaires fournie par le fabricant et inscrite sur son mode d’emploi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


"N'allez pas ou le chemin peut mener, mais allez là ou il n'y a pas de chemin et laissez une trace"R. W. EMERSON Bébé beagle sauvé d'un centre d'expérimentation à Harlan par des manifestants ....  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
avatar
josiane
............
............
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 70
Localisation : Sainte Livrade sur Lot

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 27.12.12 19:25
Merci Papounet pour l'info je la passe à mes deux "sclérose en plaques!" Meilleurs voeux pour 2013...de santé surtout pour toi! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]XO Josiane


Josiane de "La Rive"  Ma petite ménagerie "Galgo'ssss" : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kities
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kitty Girl, Kitty Boy,Pepette,Bella, ,Honey Boy, , Cutie Puss, , Whitee en tout  12 à la maison!
Mes 4 méméres KOI(25++++ years old!)  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Quote de Arthur Shopenhauer:" L'homme a transformé la terre en un enfer pour les animaux" [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
PAPOUNET
-
-
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 57
Localisation : BORDEAUX (33)
http://les-chiens-de-rosa.sitew.com

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 27.12.12 21:35
Merci Josiane !
Je te renvoie les miens, même si je ne le fais jamais car j'ai horreur de Noël !!
Donc pas de blême, si je ne souhaite les fêtes à personne, ce n'est pas parce que je fais la g..... !! c'est parce que ce n'est pas dans mes traditions !!! timide sourire


"N'allez pas ou le chemin peut mener, mais allez là ou il n'y a pas de chemin et laissez une trace"R. W. EMERSON Bébé beagle sauvé d'un centre d'expérimentation à Harlan par des manifestants ....  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
avatar
PAPOUNET
-
-
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 57
Localisation : BORDEAUX (33)
http://les-chiens-de-rosa.sitew.com

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 30.12.12 16:34
Alors je finis bien l'année ....

"Les médecins nous proposent plusieurs vaccins. Que ce se soient pour nos enfants ou pour nous-mêmes, nous sommes confrontés au choix de la vaccination. Quand nous avons le choix !La vaccination n'est pas un acte anodin. Les vaccins nous sont injectés dans le sang, au travers de nos barrières naturelles. Ils envahissent les tréfonds de notre corps. Nous faisons confiance à ce produit, dans la seringue, tenue par la main de l'infirmière ou du médecin en qui nous avons confiance. Les médecins et leurs vaccins nous délivrent de la peur de maladies que nous ne connaissons pas mais dont ils nous décrivent bien des dangers, parfois mortels.
Mais face au choix de la vaccination, sommes-nous bien informés ? Que savons-nous des avantages qu'en retirent les médecins et les industries pharmaceutiques ? Que savons-nous des produits toxiques qui composent les vaccins ? Quelle idée pouvons-nous avoir des effets secondaires voire des maladies graves qu'ils peuvent déclencher ?


Je vous engage TOUS à lire le témoignage de cette personne. Certes un peu long mais tellement intéressant .... Pour les non initiés peut être un peu ardu (quoique ...) mais tellement objectif et surtout dénué "d'intérêts", sinon sa propre santé ....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je vous invite fortement à lire la controverse (cliquer en haut de page à gauche), dont je vous livre un extrait :

"Chaque vaccin contient en quantité des métaux lourds comme le mercure ou l'aluminium. Injectés dans le sang, ils dépassent la limite admise par les normes sanitaires. L'injection d'un vaccin peut dépasser jusque 10 fois la quantité admise. L'aluminium et le mercure sont accusés de provoquer des maladies auto-immunes et neurologiques comme la polyarthrite rhumatoïde, l'autisme et la sclérose en plaques. Est-il acceptable d'intoxiquer la population "pour son bien" ?
Un autre effet secondaire est le bloquage et la fragilisation du système immunitaire. Ce phénomène est difficile à mesurer, mais il est bon de remarquer que l'on n'est jamais malade que d'une maladie à la fois. Si le système immunitaire reste bloqué sur un vaccin, seul le système immunitaire général est gardien de la santé. Si les métaux lourds déclenchent une violente réaction du système immunitaire, ils empêchent également l'arrêt naturel de cette réaction.

Le pot de terre contre le pot de fer ?

Les victimes qui "hurlent et exagèrent" sont forcément subjectives dans leur expression, sous le coup de la colère, sous le coup de l'impuissance à être entendus, reconnus dans leur drame, pris au sérieux même s'ils ne peuvent apporter de preuves scientifiques, forcément par manque de connaissances et de moyens. Frustrés dans leurs besoins de vérité, de justice, de considération, de respect pour la santé humaine, ont-ils d'autres moyens de faire entendre leur message que de crier et de revendiquer ?
Et les médecins et chercheurs qui voudraient s'essayer à des études contradictoires, où vont-ils trouver les moyens financiers lorsque les seules subventions proviennent des industries pharmaceutiques ? Il n'est aucunement dans l'intérêt d'une industrie que de subventionner des études qui pourraient prouver que les produits qu'ils vendent sont dangereux. Et les médecins rebelles risquent leur carrière par exclusion du système. Ce fut par exemple le cas du Docteur Beljanski ; son exclusion est aujourd'hui reconnue par le conseil de l'Europe comme un cas de violation des droits de l'homme. Enfin, les médecins indépendants qui obtiennent des résultats contradictoires ont du mal à diffuser leurs découvertes, car la diffusion d'informations scientifiques est contrôlée par les mêmes intérêts contraires. Et leur statut de dissident les prive du soutien de leurs confrères ignorants de la perversité du système dans lequel ils évoluent.

Libre choix thérapeutique

Dans la controverse vaccinale, deux camps affrontent des arguments contraires et discutables. D'une part, les industries pharmaceutiques distillent une information hautement scientifique mais subjective. D'autre part les victimes avancent des raisonnements de bon sens mais dont l'expression est faible et diffuse. Aucune preuve ne fait autorité ni d'une part ni de l'autre. Au milieu de cette confusion, chacun se retrouve avec la responsabilité de se forger son opinion. Et de décider en toute connaissance de cause s'il se fait vacciner ou non."

Allez je vous laisse vous remettre des fêtes pour pouvoir lire ce témoignage "à tête reposée" avec "les idées claires" !!!!!


"N'allez pas ou le chemin peut mener, mais allez là ou il n'y a pas de chemin et laissez une trace"R. W. EMERSON Bébé beagle sauvé d'un centre d'expérimentation à Harlan par des manifestants ....  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
avatar
josiane
............
............
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 70
Localisation : Sainte Livrade sur Lot

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 30.12.12 17:08
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Merci Papounet! XO Josiane


Josiane de "La Rive"  Ma petite ménagerie "Galgo'ssss" : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kities
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kitty Girl, Kitty Boy,Pepette,Bella, ,Honey Boy, , Cutie Puss, , Whitee en tout  12 à la maison!
Mes 4 méméres KOI(25++++ years old!)  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Quote de Arthur Shopenhauer:" L'homme a transformé la terre en un enfer pour les animaux" [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Invité
Invité

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 31.12.12 11:48
je suis fibromyalgique dite sévère avec tous les symptômes possibles et inimaginables et ça ne s'arrange pas dans le temps (ça fait 15a) : souffrance 24 h/24..problèmes de mémoire, SFC + depuis avril pour ne rien arranger, je me suis fait une triple fracture de la cheville droite (vis, plaque etc), je dois me déplacer avec une canne et pas longtemps parce que je me suis fusillée la colonne à sauter pendant 3 mois sur une patte (pas de force dans les bras, je ne pouvais pas utiliser des béquilles, alors déambulateur pour "sauter", pour avancer..très épuisant). Je suis en colère. Pas d'endurance..et pas de reconnaissance médicale (je viens de monter un dossier pour ré-obtenir ma carte station debout pénible et si je peux le macaron pour pouvoir me garer place handicap..mais ça n'atténue pas ma colère).
Avant de me casser la cheville je faisais beaucoup de chutes, des pertes d'équilibre incompréhensibles sans trop de bobos..enfin presque. J'ai la sensation d'être une "laissé pour compte" de la médecine..on fout tout derrière la fibro et basta ! Je fais aussi des méga crises d'urticaire (moi j'ai l'impression que ce sont les produits qu'on m'a injecté pour ma "péridurale" quand on m'a opéré la cheville, qui a déclenché ça..mais ma doc me dit que non, alors que l'allergologue n'a RIEN trouvé..pppff.)..La mémoire..lol..du gruyère !
Mes chiens, comme saint Georges, je ne les fais plus vacciner. La sur vaccination , je n'en veux pas. J'ai eu une petite spitz morte d'un cancer à 13 a , adoptée à 9 a , et vaccinée jusqu'à ce que je l'ai. Mon autre spitz adoptée souffrait de gros problèmes d'arthroses, pareil adoptée à 9 a (toutes les deux venaient du même élevage), dcd à 14a, une caniche à 11a, (je la faisais vacciner tous les ans).
Ma BA (4a) était vacciné tous les ans , mais j'avais remarqué que l'éleveur qui m'avait donné un papier avec les dates des vaccinations futures, avait marqué que contre certaines maladies , c'était tous les 2 ans etc..alors que chez le véto, l'injection est un "pot-pourri "de tout ! ça m'avait terrifié !
On ne part pas en vacances, alors j'ai dit non aux vaccinations. J'ai refusé pour moi et mes enfants la vaccination contre l'hépatite, contre la grippe ..etc...alors pourquoi imposer une sur vaccination à mes chiens.
La seule vaccination que je fais est contre le tétanos, parce que je touche la terre. Quoique bientôt le rappel, mais comme je souffre énormément même au niveau de la peau, je ne sais pas si je vais le faire...(et puis j'en ai marre : fibro, SFC, fracture qui va aboutir à de l'arthrose, mais déjà grosses séquelles, cs allergologue, rhumatologue, dépistage cancer du sein, dépistage ostéoporose ..(je suis à la limite là), ponction tous les ans voire tous les 6 mois de nodules à la thyroïde pour traiter le crabe le jour où il apparaîtra...pppffff, zut de la médicalisation). Alors les vaccins..
Et puis j'ai le moral plus qu'à zéro, alors...tiens seuls mes loulous me font rire en ce moment.
Je suis si fatiguée de me battre contre la souffrance, les paperasses (mon mari a eu un quadruple pontage l'année dernière) etc..pppppff...suis épuisée physiquement et moralement.
Mais faut faire avec comme on dit. Pas le choix.
C'est la période, normal, on n’arrête pas de parler des fêtes, réveillon etc.. dont le passage au nouvel an : ça va changer quoi ? Ce soir au lit de bon heure (mon mari et mes enfants fêtent ça de leur côté), et moi, je serai avec mes loulous.
Pluie de courage

Invité
Invité

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 31.12.12 12:06
Pétition signée Papounet.
Me suis lâchée dans mon précédent post, excusez moi, je ne suis pas tout le temps comme ça, mais en période de "fêtes"..mon n'esprit n'est pas à la fête.. timide
Je vais enregistrer tes liens et les lirai à tête reposée dans la semaine.

Je reviens sur les vaccinations. Les politiques, certains médecins, certains vétos ont le chic pour vous faire culpabiliser : si vous ne faites pas vacciner ceux que vous aimez, vous pouvez être coupable de ..zut je ne trouve plus le mot.. ah oui de "maltraitance" :
En gros le message est le suivant :
vous ne les faites pas vacciner = vous ne les aimez pas

Alors que ça ne sent que la course au pognon avec les laboratoires.

Mon rappel contre le tétanos ??? trouve plus ma carte sourire
hap
avatar
josiane
............
............
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 70
Localisation : Sainte Livrade sur Lot

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 31.12.12 15:48
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image],[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image],[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]XO Josiane @ Agnes


Josiane de "La Rive"  Ma petite ménagerie "Galgo'ssss" : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kities
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kitty Girl, Kitty Boy,Pepette,Bella, ,Honey Boy, , Cutie Puss, , Whitee en tout  12 à la maison!
Mes 4 méméres KOI(25++++ years old!)  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Quote de Arthur Shopenhauer:" L'homme a transformé la terre en un enfer pour les animaux" [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Helene01
ADL
ADL
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 66
Localisation : 01330 - villars les dombes

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 31.12.12 17:32

Bon courage ELORYTH. Moi aussi FIBROMYALGIE depuis 12 ans et aussi ras le bol de toute cette bobologie mais il faut faire avec !!!!
Ce soir aussi, je reste avec tous mes loulous et tout le monde est parti faire "REVEILLON" mais j'en suis ravie.
Bon réveillon à toutes et à tous


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]   un petit clic pour visiter notre site


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
malicat
..
..
Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 48
Localisation : Deux Sevres

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 31.12.12 18:04
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Bon courage ELORYTH. Moi aussi FIBROMYALGIE depuis 12 ans et aussi ras le bol de toute cette bobologie mais il faut faire avec !!!!
Ce soir aussi, je reste avec tous mes loulous et tout le monde est parti faire "REVEILLON" mais j'en suis ravie.
Bon réveillon à toutes et à tous

Idem,fibro sevère depuis 12 ans...
Pas de reveillon non plus et ravie de rester avec mes doudous ♥️
Bon courage à celles et ceux qui en ont besoin et tres bons reveillons à celles et ceux qui reveillonnent
avatar
PAPOUNET
-
-
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 57
Localisation : BORDEAUX (33)
http://les-chiens-de-rosa.sitew.com

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 31.12.12 18:14
Je ne devrai pas vous saper le moral avec ça, mais savez vous que la fribro est une vaste fumisterie (comme le syndrome fatigue chronique d'ailleurs !). C'est un diagnostique qui se fait par défaut (ben oui, les médecins connaissent TOUTES les maladies ! quelle prétention !)et quand ils ont fait toutes les recherches (enfin, toutes celles auxquelles ils ont pensé ...)et que les symptômes correspondent à peu près, ils vous collent cette étiquette ...
J'ai été diagnostiquée fibro en 2006 au début de mes problèmes pour m'apercevoir en 2012 suite à la biopsie que c'était tout autre chose. Mais comme bien sûr un accident vaccinal est bien plus ennuyeux pour les instances médicales ... vous connaissez la suite !
Il faut savoir que 80% des fibro sont en fait la Myofasciite ... ça donne à réfléchir non ?

Eloryth, vous avez TOUS les symptômes de la myo .... il n'existe encore pas vraiment de traitement (mais l'équipe médicale y travaille) mais je parirai un petit lutin de Noël en plastique que vous seriez mieux entourée et conseillée avec le bon diagnostique. L'association qui est à l'origine du mouvement est vraiment formidable. Vous y rencontreriez des gens qui souffrent comme vous et qui se conseillent et se soutiennent mutuellement.
Mais pour ça, passage obligé par la biopsie musculaire .... Mais ça vaut le coup à tous les niveaux !!

Eloryth, je suis dans le même état que vous. Je termine super bien l'année : grippe et gastro, en même temps s'il vous plaît !!! euhhh 2 jours que je suis au lit, et j'ai l'impression que c'est pas fini ... en plus ça accentue mes douleurs musculaires ... affraid
Vu que je prends des immunosuppresseurs (à cause de mon autre maladie auto immune) je chope tout ce qui passe ... Moi qui n'avais jamais un rhume avant ....
Mes chiens, j'ai décidé de ne plus faire vacciner les plus vieux. Ou alors, je trie .... mais c'est pas bien non plus ... Il n'y a que la york pour laquelle je continue car c'est une vraie kamicase !
C'est vrai que c'est épuisant de se battre contre des moulins (et encore plus quand on a cette maladie !) mais il ne faut RIEN lâcher !! ce serait trop facile ...

"Quand on se bat, on est pas sûr de gagner. Mais quand on ne se bats pas, on est sûr de perdre" !!!

Sur ce, m'en vais m'enfoncer au fond de mon lit pour rêver à des jours meilleurs ... bye


Dernière édition par PAPOUNET le 31.12.12 18:42, édité 3 fois


"N'allez pas ou le chemin peut mener, mais allez là ou il n'y a pas de chemin et laissez une trace"R. W. EMERSON Bébé beagle sauvé d'un centre d'expérimentation à Harlan par des manifestants ....  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
Invité
Invité

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 31.12.12 18:22
@Helene01 a écrit:
Bon courage ELORYTH. Moi aussi FIBROMYALGIE depuis 12 ans et aussi ras le bol de toute cette bobologie mais il faut faire avec !!!!
Ce soir aussi, je reste avec tous mes loulous et tout le monde est parti faire "REVEILLON" mais j'en suis ravie.
Bon réveillon à toutes et à tous

heureux
Oui, bon réveillon à ceux qui vont festoyer et à ceux qui ne le feront pas. Je passerai ma soirée tranquille dans mon lit devant la télé (pourvu qu'il y ait quelque chose de pas trop mal, oups), et avec mes loulous. ça ne me dérange pas de rester à la maison. Je ne supporte pas le bruit en plus marrant
bisous
Invité
Invité

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 31.12.12 18:31
@malicat a écrit:
@Helene01 a écrit:
Bon courage ELORYTH. Moi aussi FIBROMYALGIE depuis 12 ans et aussi ras le bol de toute cette bobologie mais il faut faire avec !!!!
Ce soir aussi, je reste avec tous mes loulous et tout le monde est parti faire "REVEILLON" mais j'en suis ravie.
Bon réveillon à toutes et à tous

Idem,fibro sévère depuis 12 ans...
Pas de réveillon non plus et ravie de rester avec mes doudous ♥️
Bon courage à celles et ceux qui en ont besoin et tres bons reveillons à celles et ceux qui réveillonnent

Bonne soirée Malicat, nos loulous sont de très bonnes compagnies. Bonne soirée aux festoyeurs et non "festoyeurs",lol
Bisous
Invité
Invité

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 31.12.12 18:51
Bonne soirée Papounet.
Tu sais pour avoir des examens..euh il faut taper du poing sur la table.
Je m'explique , : quand je me suis fait opérer pour réparer mes fractures, le chirurgien en "bricolant" (mdr, c'était une vraie cour de récré !), ma dit de demander à mon médecin de passer une ostéodensitométrie vu les dégâts. J'ai bien demandé 4 fois à ma doc...sans pouvoir obtenir d'ordonnance (examen, pris en charge par la sécu suivant les cas, mais ma mutuelle le prenait en charge si pas pris par la sécu. La sécu l'a prise en charge). Bref , impossible de pouvoir passer cet examen. Lors de ma dernière visite avec le chirurgien orthopédique, comme il me demandait le résultat de l'examen, j'ai exprimé ma rage de ne pas pouvoir obtenir d'ordonnance pour effectuer ce truc. Il m'a fait de suite une prescription.
Alors obtenir une biopsie ? Mais je lui parlerai de ça la prochaine fois. C'est vrai : un truc de travers = fibro...je déteste : un train peut en cacher un autre.
Merci pour les liens. .

avatar
PAPOUNET
-
-
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 57
Localisation : BORDEAUX (33)
http://les-chiens-de-rosa.sitew.com

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 31.12.12 19:07
oh que oui il faut taper sur la table !!
Voire sur le médecin ... timide

Pensez : il s'agit d'une maladie rare qui en ennuie plus d'un ... Alors ...

Je sais que je suis plus têtue que la moyenne, mais la preuve est là : quand on veut on obtient ...

Il faut aussi une dose de culot et de "manipulation" hé hé hé !!!!

Si vous vous décidez, prenez contact avec moi en Mp ou avec l'association, y a pas de raison, si j'y suis arrivé, vous aussi !!! on vous donnera la marche (sûre) à suivre et les adresses qui vont bien !





"N'allez pas ou le chemin peut mener, mais allez là ou il n'y a pas de chemin et laissez une trace"R. W. EMERSON Bébé beagle sauvé d'un centre d'expérimentation à Harlan par des manifestants ....  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
avatar
josiane
............
............
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 70
Localisation : Sainte Livrade sur Lot

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 31.12.12 20:56
Allez les "fifilles" nous allons tous au "dodo" (nous devenons hum!!!!vieille???) Moi je regarde la BBC en Anglais ils ont des programs fantastiques pour ce soir (dancing, X factors etc..ice capade..)Mes loulous dorment ...les kitties sont sur le pied de guerre dehors ( un vient de m'ammener un petit oiseau vivant que j'ai vite remis dehors dans les brousailles!!!)..Il fait un temps appréciable ici dans le Lot and Garonne...La lune brille dans le ciel...Bonne , meilleur santé pour le nel an je pense que c'est surtout cela à vous souhaiter!!

Bisous les amies XO Josiane[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Josiane de "La Rive"  Ma petite ménagerie "Galgo'ssss" : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kities
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kitty Girl, Kitty Boy,Pepette,Bella, ,Honey Boy, , Cutie Puss, , Whitee en tout  12 à la maison!
Mes 4 méméres KOI(25++++ years old!)  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Quote de Arthur Shopenhauer:" L'homme a transformé la terre en un enfer pour les animaux" [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Pamie
..........
..........
Date d'inscription : 17/12/2011
Localisation : 33 Hourtin

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 31.12.12 21:29
oui, comme vous, je suis trop fatiguée pour penser faire la fête. Rien qu'à penser au bruit, j'ai mal à la tête et puis le réveillon ...
Donc, tout ce que je nous souhaite, c'est une meilleure santé et qu'on ne nous prenne plus pour des gogos pas les labo pharmaceutiques, mais ça ... Bonne soirée et à l'année prochaine bonan
avatar
PAPOUNET
-
-
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 57
Localisation : BORDEAUX (33)
http://les-chiens-de-rosa.sitew.com

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 05.01.13 16:37
Et il ne s'agit que du problème de l'hépatite B ...

Vaccin de l’hépatite B : une bombe à retardement !

"La revue Neurology diffuse en avance l’étude pédiatrique menée par l’équipe du Pr Marc Tardieu (service de neuropédiatrie, hôpital Bicêtre au Kremlin-Bicêtre). L’étude établit un lien entre la vaccination pédiatrique contre l’hépatite B par Engerix B (GlaxoSmithKline) et un risque d’événement démyélinisant, en particulier de sclérose en plaques (SEP).

Neurology a décidé de diffuser immédiatement l’article "Hepatitis B vaccine and the risk of CNS inflammatory demyelination" car ce sujet est une question de santé publique en France, précise l’organe de l’American Academy of Neurology (AAN). La version finalisée de cette étude sera publiée dans une édition en ligne de la revue mercredi 8 octobre. Une partie des résultats a été repris par le journal Le Monde. Cette énième étude vient étayer, une nouvelle fois, la thèse du risque significatif inhérent à la vaccination contre l’hépatite à tout âge en dépit de recommandations minimisant trop souvent le rapport bénéfice/risque pour la santé publique.

Cependant, après la mise en examen pour "tromperie aggravée" des responsables de deux laboratoires ayant mis au point et commercialisé le vaccin contre l’hépatite B, en Allemagne, comme en Grande-Bretagne, les autorités sanitaires ont refusé de continuer à la conseiller, aussi les vaccinations ont été très réduites et les effets secondaires également.


Seuls trois pays ont maintenu la vaccination à "grande échelle" : la France, les États-Unis et l’Italie où le ministre italien de la Santé a touché 600 millions de lires quelques mois avant qu’il ne rende la vaccination obligatoire dans son pays. Il a été inculpé et condamné à plusieurs années de prison ferme, mais le vaccin a engendré des dégâts semblables aux nôtres.

Aux États-Unis, depuis 1990, la loi fédérale oblige tous les médecins à déclarer les complications vaccinales au Vaers (Vaccine Adverse Event Reporting System), dépendant de la FDA et du gouvernement américain. Or, entre le 1er juillet 1990 et le 31 octobre 1998, le Vaers a dénombré 24 775 effets secondaires du vaccin contre l’hépatite B, dont 9 673 cas très graves et 439 décès, parmi lesquels 180 ont été classés "Mort subite et inexpliquée du nourrisson".
Entre 1999 et 2002, chez les enfants de moins de 6 ans, chez lesquels il n’existe officiellement "aucun problème" en France, le Vaers a enregistré 13 363 accidents, dont 1 850 hospitalisations et 642 décès pour ce seul vaccin. On pourrait déjà être affolé par ces chiffres, mais, le 2 juin 1993, la FDA avouait dans Jama qu’une étude du CDC démontrait que : "Seulement 1 % des accidents graves lui étaient rapportés". Le magazine Money de décembre 1996 a bien confirmé cet infime pourcentage. Il est certain que si l’on multiplie les chiffres officiels par ce pourcentage, la situation est terrifiante.
Déjà, en 1994, le Lancet (vol. 344) avait dénoncé : "La vaccination contre l’hépatite B a été associée à une exacerbation ou même un déclenchement de maladies auto-immunes comme des scléroses multiples ou des syndromes de Guillain-Barré." Ainsi, contrairement à ce que l’on prétend, les problèmes liés à la toxicité de la vaccination contre l’hépatite B sont officiellement reconnus et ne sont pas réservés à la France, mais, chez nous, personne ou presque ne lit le Lancet.

Le 14 juin 1999, le Dr Jane Orient, présidente de l’Association des médecins et chirurgiens américains, a témoigné devant le Comité de réforme du gouvernement et a évoqué les 4 600 dossiers impliquant, outre la sclérose en plaques, le syndrome de Guillain-Barré, le lupus érythémateux, des névrites optiques, les polyarthrites, péricardites, uvéites postérieures, paralysies faciales, le lichen plan et aussi l’augmentation inquiétante de l’asthme et du diabète insulinodépendant, que l’on occulte totalement en France. Elle a conclu : "Pour la plupart des enfants, le risque d’une réaction grave au vaccin peut être 100 fois plus grand que le risque d’hépatite B".
Dans ce pays, un certain pourcentage est prélevé sur le prix du vaccin pour dédommager les accidents vaccinaux. Étant donné qu’entre 1990 et 2000, 1 048 milliards de dollars ont été payés et que la somme maximale octroyée pour un décès ne peut excéder 250 000 dollars, ce chiffre dément à lui seul toutes les assertions officielles affirmant que rien ne prouve la nocivité des vaccins. S’ils sont tellement inoffensifs, pourquoi tant d’argent attribué aux victimes ? D’autant qu’aux États-Unis, comme en France, le parcours des malades pour obtenir que la justice puisse faire son travail est aussi hasardeux qu’onéreux et alors que l’administration de Clinton avait déjà durci la procédure d’obtention de cette compensation, celle de Bush a supprimé tout espoir pour les familles des victimes.

Une litanie de mensonges

"Nous entendons faire valoir notre point de vue dans cette affaire", a déclaré Benoît Soubeyrand, directeur médical de Sanofi Pasteur MSD. Il a ajouté qu’il va "collaborer au mieux de ses possibilités avec le juge d’instruction". On ne peut être qu’inquiet de la collaboration du laboratoire avec le juge d’instruction, tout en nous demandant comment il va répondre de l’accusation de "tromperie aggravée". Car il s’agit bien, avant tout, des énormes mensonges proférés par le laboratoire au moment de cette OPA sur la santé publique. Tout le monde a le droit de se tromper, mais pas de mentir lorsqu’il s’agit de la santé publique.

Mais, avant d’énumérer les plus gros mensonges du laboratoire, il est important de savoir qu’il a eu de nombreux complices parmi le gouvernement, les instances de santé et certains médias. Seront-ils aussi mis en examen ? Ce serait indispensable dans une véritable démocratie car, dans cette campagne éhontée en faveur de la vaccination contre l’hépatite B, la publicité a dépassé de très loin les arguments utilisés pour vendre du Coca-Cola et les mensonges se sont succédé à une cadence jamais égalée auparavant dans le domaine de la santé.
Ainsi, avec toute l’objectivité qu’on peut attendre de quelqu’un qui est à la fois juge et partie, le laboratoire Pasteur-Mérieux MSD n’a pas hésité à éditer une plaquette affirmant : "La salive est un important vecteur de la contamination", alors qu’on n’a jamais rapporté un seul cas de contamination transmise par la salive. Et le Conseil général des Hauts-de-Seine s’est fait le complice des marchands de vaccins en diffusant un tract de la même veine : "On peut contracter l’hépatite B par la salive, le baiser, le partage d’objets familiers".
Pour sa part, Philippe Douste-Blazy, alors ministre de la Santé du gouvernement Balladur, a avancé les chiffres les plus farfelus, sans aucune base scientifique, mais qui lui avaient évidemment été soufflés par les marchands du vaccin : "L’hépatite B, ce sont 40 000 contaminations par an, touchant principalement les jeunes" (cf. Libération, 4 septembre 1994). Pouvait-il alors ignorer que les estimations officielles (Réseau national de la santé) se situaient autour de 8 000 ?
Cette année 1994, durant tout le mois d’octobre, un camion forum sillonna la France et le "Doc", alias Christian Spitz, pédiatre et psychologue chargé de "l’information", affirma alors que quatre milliards d’individus étaient touchés par le virus. Personne n’a dénoncé l’énormité du mensonge, pas une seule voix ne s’est élevée pour protester officiellement. En l’occurrence, il s’agissait de la violation de l’article 13 du Code de déontologie médicale française et ce médecin, qui a délibérément violé les règles du serment d’Hippocrate en ayant fait montre d’une évidente "attitude publicitaire", sans aucun "souci des répercussions de ses propos auprès du public", aurait dû comparaître devant le Conseil de l’ordre. Or, celui-ci s’est bien gardé de le poursuivre alors qu’il condamne, sans aucun état d’âme, de nombreux médecins sous le prétexte qu’ils soignent avec des "méthodes non conventionnelles et non éprouvées". Les méthodes utilisées durant cette vague de folie étaient-elles "conventionnelles et éprouvées" ? Malgré l’énormité de ce mensonge, à présent oublié, le Dr Spitz anime certaines émissions télévisées. On peut imaginer la rigueur de l’information qu’il diffuse.
Le 23 mars 1998, le Journal de 20 heures sur la 2 présenta une note interne du laboratoire Pasteur-Mérieux : "Sur le marché de la vaccination, les adolescents sont un segment très porteur... Il faut dramatiser... faire peur avec la maladie". Cette seule publication aurait dû provoquer une remise en question du vaccin, puisque la "nécessité de vacciner" a été basée sur des affirmations qui relèvent du délit de publicité mensongère. Comment les défenseurs du laboratoire vont-ils pouvoir noyer cet énorme poisson ?
Pour justifier cette campagne, le Pr J. F. Girard, alors directeur général de la Santé, n’a pas hésité à affirmer que l’épidémie avait tendance à s’étendre et que cette affection présentait un problème majeur de santé publique ! (cf. Le Généraliste, n° 1 643, 1995), alors que l’Inserm et la Surveillance épidémiologique de la Courly montraient que l’on avait douze fois plus de cas d’hépatite B en 1978 qu’en 1992. La diminution de 90 % des cas observés avant la campagne publicitaire en faveur du vaccin correspond au retrait des lots de sang contaminé. Car il faut savoir que de nombreuses hépatites B ont été criminellement transmises par la transfusion sanguine de sang contaminé, dont on s’est bien gardé de parler durant la campagne.
Quant au Pr Jacques Drucker, alors directeur du Réseau national de santé publique, il prétendait, en 1997, qu’il y avait 3 000 décès par an à cause de l’hépatite B. Mais le 24 mars 1998, interviewé sur France 3 dans l’émission Nimbus, il affirma alors qu’il y en avait environ 1 000. Voilà encore un bel exemple de précision "scientifique" chez un responsable de la santé publique !
Interrogé à son tour, Antoine Flahaut, de l’Inserm, maître de conférence à Paris VI, affirma pour sa part, sur des bases beaucoup plus sérieuses, qu’il y en avait entre 630 et 1 000 au maximum. Ainsi, M. Douste-Blazy nous a donné au sujet des cas d’hépatites B en France un chiffre cinq fois supérieur à celui fourni par le Réseau de la santé publique, et le Pr Drucker, directeur de ce même Réseau, a avancé un chiffre de trois à cinq fois supérieur à celui de l’Inserm ! Faut-il incriminer l’ignorance, l’incompétence ou le mensonge organisé ? Dans Ouest-France du 6 septembre 1998, le Dr Plassart ne s’est pas privé, lui non plus, de désinformer ses lecteurs : "Le virus de l’hépatite B se transmet par voie vénérienne et par la salive". Combien d’adolescents ont cru ces mensonges puisqu’ils émanaient de personnes "responsables", de ceux qui sont chargés de leur montrer l’exemple de la probité. Un dépliant distribué par le laboratoire SKB à des centaines de milliers d’exemplaires affirmait que "L’hépatite B tue plus de personnes en un jour que le sida en un an". Michel Georget, professeur de biologie, répondit alors : "À supposer, pour simplifier, que l’hépatite B fasse 365 morts par an (soit un par jour, ce qui est déjà très supérieur à la réalité), cela voudrait dire que le sida tue moins d’une personne par an ! Hélas, il n’en est rien."
Aucun des tracts ne mentionnait les dangers de ce vaccin, pourtant signalés depuis belle lurette dans la littérature scientifique internationale, et la plupart avançaient des chiffres de mortalité englobant l’ensemble de la planète, ce qui faussait complètement les données, confondant les chiffres de l’hépatite B et ceux de l’hépatite C sans indiquer que le vaccin anti-hépatite B n’a aucun effet sur l’hépatite C (à part ses effets secondaires dangereux).
Et en 1999, dans La Vaccination (éditions Que sais-je) Claude Hannoun, professeur honoraire à l’Institut Pasteur, osait encore affirmer que le virus "est transmis directement ou indirectement à partir du sang, de la salive, du sperme et des sécrétions vaginales". Ce professeur honoraire sera-t-il sanctionné pour son mensonge ?
Le 15 février 2005, dans Le Figaro, Maxime Journiac, spécialiste de Sida Info Service, reprenait le chiffre de 300 000 personnes contaminées par le virus de l’hépatite B, et reprenait la litanie de mensonges : "le virus se transmet par le sang, le sperme, les sécrétions vaginales, la salive et les liquides issus d’une plaie". Personne ne semble avoir remarqué dans cet article qu’avec la moitié de la France "protégée" du virus par le vaccin, il existerait bien plus de cas qu’avant la campagne de vaccination massive. Étant donné que l’incidence de la maladie avait diminué de façon spectaculaire bien avant la vaccination de masse, on ne peut que s’inquiéter d’apprendre que les chiffres pour l’hépatite B ont doublé en dix ans. Dans ce cas, il faut surtout éviter de continuer à vacciner.
L’article signalait également que "La France est le seul pays européen où l’opposition au vaccin de l’hépatite B a eu de telles conséquences judiciaires et médiatiques que la couverture vaccinale a reculé", en se gardant bien de dire que nous sommes le seul pays européen à avoir subi de telles pressions des laboratoires et à leur avoir obéi. En Grande-Bretagne, on a vacciné 5 %, et non 50 %, de la population et pourtant ce pays n’a pas davantage de cas d’hépatite B que nous. Mais tout le monde semble l’ignorer, et Le Figaro mérite la palme d’or à cet égard.
Dans le même esprit, en 2004, on pouvait encore entendre le Dr Edwige Antier, qui intervient régulièrement dans les médias, affirmer sur France-Inter que l’hépatite B est une maladie très grave qui menace la population française et que les accidents s’élèvent au maximum à 200 cas. Ce genre de mensonge n’a jamais été sanctionné par qui que ce soit, et certainement pas par le Conseil de l’ordre des médecins.

La preuve qu’ils savaient

Alors que nos pouvoirs publics criaient haut et fort qu’il n’existait aucun accident, ils nous donnaient encore une autre preuve de leur mensonge. Le Parisien du 2 octobre 1998 a publié le fac-similé d’une lettre envoyée à Liliane Larvor, atteinte de polyarthrite rhumatoïde depuis sa vaccination obligatoire pour travailler à la faculté. La lettre, à l’en-tête du ministère du Travail et des Affaires sociales, est datée du 16 janvier 1996 et signée par François Vareille. "Au vu du rapport établi par l’expert, le Dr Martin, du centre de pharmacovigilance de Brest, la commission de règlement amiable des accidents vaccinaux lors de sa séance du 9 janvier 1996 a conclu que le lien de causalité entre la vaccination et les troubles observés devait être retenu. Au vu de cet avis favorable, je vous propose à titre d’indemnisation la somme de 100 000 francs en réparation des préjudices de toute nature consécutifs à la vaccination que vous avez subie."
Cette lettre implique une reconnaissance totale et officielle des effets secondaires, dès 1996, et prouve ainsi que de nombreux officiels nous ont menti en affirmant qu’il n’y avait "aucun" effet secondaire grave. Mais la dernière partie de cette lettre est fort intéressante. La somme proposée représente le prix du silence de la victime puisqu’elle devait s’engager à renoncer "à intenter toute action en réparation à raison de ce même préjudice". Lourdement handicapée, Liliane Larvor a accepté les 100 000 francs. Elle a déclaré au Parisien : "Quand j’ai lu dans les journaux que l’État ne reconnaît rien, j’ai été ulcérée". On peut lire plus loin dans le même article que "Le Parisien Aujourd’hui a pu consulter quatre autres dossiers du même type, à en-tête du ministère et reconnaissant une responsabilité vaccinale". Ainsi, cinq personnes étaient déjà indemnisées à l’époque et il y en a eu d’autres depuis. Ces dédommagements prouvent bien qu’on "savait", alors qu’on niait toujours et qu’on nie encore.
Le Dr Marc Girard, qui fut l’expert nommé par la Cour d’appel de Versailles, estime à plus de 80 000 les cas de sclérose en plaques associés à ce vaccin, ce qui est très loin du chiffre officiel. Il a découvert un rapport de la Direction générale de la santé (DGS), du 15 février 2002, selon lequel ces vaccins auraient produit "la plus grande série d’effets indésirables recueillis en pharmacovigilance depuis sa naissance en 1974", alors que tous nos responsables (mais pas coupables) de la santé persistent à affirmer qu’il n’y en a pratiquement pas. Il a aussi constaté que le centre de pharmacovigilance de Strasbourg est tellement efficace qu’une victime, décédée en 1998, était alors déclarée toujours vivante, et une autre victime aurait été vaccinée deux mois après son décès. De même, 99 % des dossiers de l’enquête auraient été "perdus" en cours d’analyse. Il est certain que, dans le domaine de la santé, les pertes de dossiers s’accumulent, comme c’est aussi le cas dans le scandale de l’hormone de croissance.
Le Dr Girard fait aussi remarquer que "ceux qui maintiennent l’intérêt de cette vaccination sont ceux qui, dans les revues épidémiologiques, admettent sans rire qu’il existe une incertitude de 1 à 7 sur les chiffres de la contamination virale" (cf. Médecine et maladies infectieuses 2003 ; 33). Et il pose la question : "Qui prendrait au sérieux les gens de l’Insee s’ils venaient nous dire qu’au terme du dernier recensement, la population française compte entre 60 et 420 millions de citoyens ?"
En 2003, les journaux français ont annoncé que des études indépendantes avaient totalement innocenté le vaccin, alors que ces deux études, réputées "indépendantes", furent initiées et en partie financées par les fabricants de vaccins, la première par Aventis-Pasteur, à présent Sanofi Pasteur MSD, et la seconde par Merck, qui est, par hasard, associé de Pasteur-Mérieux. On trouve l’exemple même du "flou artistique" qui entoure ce problème sur le site actuel de Doctissimo. Dans l’une des versions du site, on peut lire qu’en France il y aurait environ 100 à 150 000 personnes porteuses du virus de l‘hépatite B, alors qu’une autre rubrique affiche "près de 300 000 personnes porteuses du virus", et que "le germe coupable fait partie des dix virus les plus redoutables du monde".
Doctissimo sera-t-il mis en examen pour "tromperie aggravée", étant donné que l’hépatite B passe inaperçue la plupart du temps et évolue spontanément vers la guérison dans plus de 95 % des cas et que les sujets sont ensuite immunisés. Parmi les 5 % des autres cas, il n’est pas impossible qu’une hépatite aiguë se manifeste. Or, d’après Panorama du médecin : "L’hépatite aiguë en règle générale est une affection bénigne pour laquelle il n’est pas indiqué (et même contre-indiqué) de prescrire une quelconque médication" (cf. n° 4 131 - 1995). La complication la plus grave est l’hépatite fulminante, mortelle dans un cas sur deux, mais ce risque ne concerne qu’1 % des cas d’hépatites aiguës, c’est-à-dire un chiffre négligeable par rapport aux effets secondaires du vaccin.
On peut ainsi constater, une fois de plus, que le risque est toujours pour le malade, le bénéfice, toujours pour le laboratoire. Il serait donc normal que ce bénéfice, généré par des manœuvres douteuses, soit parfois grevé par une condamnation."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


"N'allez pas ou le chemin peut mener, mais allez là ou il n'y a pas de chemin et laissez une trace"R. W. EMERSON Bébé beagle sauvé d'un centre d'expérimentation à Harlan par des manifestants ....  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
avatar
josiane
............
............
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 70
Localisation : Sainte Livrade sur Lot

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 05.01.13 17:30
Pour pouvoir vivre 1 année aux Inde (India)en 1990/91 J'ai été OBLIGEE de recevoir ce vaccin!!!!aux USA...Crying or Very sadQuestionQuestion XO Josiane


Josiane de "La Rive"  Ma petite ménagerie "Galgo'ssss" : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kities
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kitty Girl, Kitty Boy,Pepette,Bella, ,Honey Boy, , Cutie Puss, , Whitee en tout  12 à la maison!
Mes 4 méméres KOI(25++++ years old!)  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Quote de Arthur Shopenhauer:" L'homme a transformé la terre en un enfer pour les animaux" [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
PAPOUNET
-
-
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 57
Localisation : BORDEAUX (33)
http://les-chiens-de-rosa.sitew.com

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 07.01.13 17:35
LA GREVE DE LA FAIM A PORTE SES FRUITS !

Noëlle Saint-Marc, une Clunysoise atteinte d’une myofasciite à macrophages à la suite de vaccins, avait témoigné dans le JSL daté du 14/12. Son combat a porté ses fruits.
Après des années sans savoir, Noëlle Saint-Marc qui habite Cluny, a enfin pu mettre un beau jour un nom sur sa maladie : la myofaciite à macrophages, liée aux sels d’aluminium utilisés comme adjuvant dans les vaccins (voir son témoignage dans le JSL daté du 14/12). Son diagnostic a été possible grâce à la mobilisation de l’association d’entraide aux malades de myofasciite à macrophages, multipliant les témoignages de victimes dans les médias. Depuis, elle se rend régulièrement à l’hôpital Henri-Mondor à Créteil pour se soigner.

Dans la bataille

Demandant plus de moyens, cette association a lancé un mouvement collectif de grève de la faim depuis le 16 décembre, qui a pris fin décembre. « Nous l’avons arrêtée, car nous estimons avoir obtenu le maximum de ce qui était possible, avoue un membre de l’association. Le financement de la recherche est acquis. Au-delà d’un montant qui ne sera certainement pas à la hauteur du problème de santé publique, pour la première fois au monde, à notre connaissance, un gouvernement accepte de financer une recherche sur la sécurité d’utilisation des sels d’aluminium comme adjuvants vaccinaux. » Malgré cette victoire, la demande de mettre en place un vaccin DTPolio, sans adjuvant, notamment dans les collectivités auprès des plus jeunes n’a pas avancé. « Pour autant, le sujet n’est pas abandonné puisque nous avons pu obtenir des avancées. À savoir, la mise en place de recherches sur ces sujets. […] Nous avons suggéré au ministère qu’il lance une commande publique auprès d’autres fabricants de vaccins que Sanofi, pour la commercialisation dans les plus brefs délais d’un DTP sans aluminium. »

Face à ces avancées, le mouvement s’est donc arrêté, mais la vigilance reste de mise

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vaccinations : Contre-vérités institutionnelles. A force d’être répété, un mensonge devient vérité

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


"N'allez pas ou le chemin peut mener, mais allez là ou il n'y a pas de chemin et laissez une trace"R. W. EMERSON Bébé beagle sauvé d'un centre d'expérimentation à Harlan par des manifestants ....  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
avatar
josiane
............
............
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 70
Localisation : Sainte Livrade sur Lot

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 07.01.13 19:13
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] XO Josiane


Josiane de "La Rive"  Ma petite ménagerie "Galgo'ssss" : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kities
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kitty Girl, Kitty Boy,Pepette,Bella, ,Honey Boy, , Cutie Puss, , Whitee en tout  12 à la maison!
Mes 4 méméres KOI(25++++ years old!)  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Quote de Arthur Shopenhauer:" L'homme a transformé la terre en un enfer pour les animaux" [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
jody88
..
..
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 29
Localisation : Liban

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 07.01.13 19:50
Je viens de lire ce post avec grand interet.
Tout ce que vous dites est vrai et c'est malheureusement effrayant.
Lorsque ma maman avait 5ans, das les années 60, elle a été vaccinée contre je ne sais pas quoi et a déclenché une leucémie. Ils ont réussi a la sauver en la transfusant completement.
Elle ne nous a jamais fait vacciner contre quoi que ce soit et est farouchement opposée a toute forme de vaccinations. Je suis en excellente santé, eue toutes les maladies infantiles (rougeole, varicelle et tout le tralala) ce qui m'a donné un système immunitaire a tout épreuve. Je ne suis jamais malade, jamais de gastro ni de grippe, quasi jamais de rhume, une fois par an tout au plus avec 24h de fièvre et c'est fini, c'est la pleine formepour 1 an de plus!

Malheureusement, ma maman, qui a 58ans, ainsi que ma soeur qui a 20ans, on été diagnostiquées du syndrome de Gougerot Sroeden, c'est un syndrome sec qui va avec de la polyarthrite rhumatoïde.
Ma mere a du se batte plus d'un an pour avoir un diagnostique , elle était épuisée, des problèmes par dessus la tete et AUCUN médecins n'ont réussi a lui dire que qu'elle avait!! Il a fallu qu'on google tous ses symptômes pour avoir une liste de maladies a soumettre au médecin.
Ce genre de situation est hallucinante, on a trouvé tous seuls ce qu'elle a!!!!
Ils ont traité ma petite soeur durant 1an 1/2 pour une pneumonie, elle a eu du lazer, de la cortisone, enfin la panoplie du traitement lourd lors que c'était le syndrome de Gougerot.....Ils l'on abîmée physiquement tant qu'ils pouvait avec leur ignorance , alors que la maladie s'est mise sur son poumon, celui ci etait "juste" en train de se déssécher .

Je n'ai plus beaucoup confiance en la médecine ni en les médecins. Il y en a de tres bons heureusement, mais faut t il arriver a les trouver!
Pour le moment l'état de ma mere est stable, elle est est juste au stade 2 et ma petite soeur au stade 1. Je ne sais pas comment ca va evoluer, il n'y a rien comme traitement pour le moment, j'espere que l'une comme l'autre pourront avoir une vie a peu pres correct.
avatar
PAPOUNET
-
-
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 57
Localisation : BORDEAUX (33)
http://les-chiens-de-rosa.sitew.com

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 07.01.13 20:15
Merci de votre témoignages Jody !
Ce serait bon de le transmettre à l'association qui se bats contre ces adjuvants destructeurs ...
Et surtout pour témoigner qu'on peut se passer de la vaccination et ne pas en mourir ... car les gens anti vaccins sont accusés (sérieusement !) d'avoir des "fantasmes conspirationnistes" !!!! hé oui, ça fait 6 ans que mes "fantasmes" m'empêchent de vivre normalement .... Houuuuuu !! les vilains !!!!
Et pourtant, les psy (et oui, quand on vous trouve rien, on est forcément pas bien dans sa tête !!!) me trouvent tous "normale" ....
Et comme vous, je me suis googlé toute seule, et c'est moi qui ai mis ça sous le nez des médecins qui me prenaient pour une hystérique (quoique j'ai failli le devenir à force de me cogner contre des murs ...). Et comme vous le dites, c'est ça qui est le plus grave ...
Sans rire, on fait les recherches, on fait le diagnostic, et on lui fait un chèque pour service rendu .... elle est pas belle la vie !
Et il y en a encore qui s'insurgent et qui ricanent quand on leur parle d'internet ...

Et ce sont les patients (je devrais dire : les clients ...) qui font les frais de leur incapacité ... Moi, votre mère, votre soeur, mais aussi tous ceux qui ne sont pas encore malades - et qui pourraient bien l'être - et tous ceux qui le sont déjà sans le savoir vraiment ...

Inutile de vous dire que la confiance n'est plus qu'un lointain souvenir ...
Désolée pour votre maman et votre soeur ... Crying or Very sad


"N'allez pas ou le chemin peut mener, mais allez là ou il n'y a pas de chemin et laissez une trace"R. W. EMERSON Bébé beagle sauvé d'un centre d'expérimentation à Harlan par des manifestants ....  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
avatar
PAPOUNET
-
-
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 57
Localisation : BORDEAUX (33)
http://les-chiens-de-rosa.sitew.com

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 09.01.13 20:09
Un médecin condamné pour hérésie au XXIème siècle

Comment faire taire un scientifique qui dérange ? L’histoire nous a fourni les exemples et l’Inquisition le mode d’emploi : dénonciation, calomnie, réquisitoire et condamnation avec mise à mort. Il faut aller jusque là, car sinon, ce serait installer la controverse et ouvrir les consciences à d’autres vérités risquant de mettre à mal les dogmes établis.
Le Conseil de l’Ordre des Médecins, dans sa position d’autorité, joue le rôle de gardien du temple mais il s’attribue aussi celui de Grand Inquisiteur. Malheur à celui qui voudrait contredire l’orthodoxie ! Tous les renégats seront persécutés.
Le cas du Dr Andrew WAKEFIELD est emblématique de cette chasse aux sorcières moderne. Voilà un médecin, gastro-entérologue britannique de renommée mondiale, qui a publié des dizaines d’articles, tous approuvés par la communauté scientifique, chercheur passionné qui a consacré son temps depuis une quinzaine d’années à percer les secrets de l’autisme régressif chez des enfants souffrant de problèmes intestinaux. Son travail l’a conduit à s’interroger sur le rôle éventuel du vaccin ROR dans l’apparition de ce syndrome autistique.
Il tomba en disgrâce le jour où il publia, en collaboration avec ses collègues du Royal Free Hospital de Londres, dans la revue The Lancet, en 1998, un article qui fit l’effet d’une bombe dans le milieu scientifique. Une coalition s’est immédiatement montée et a tout fait pour l’empêcher de poursuivre ses recherches. Pour mieux démolir cet hérétique, il fallait que les médias s’en mêlent : ce rôle fut dévolu à un journaliste qui déversa dans le Sunday Times un flot de propos calomnieux à l’encontre du Dr Wakefield. La cabale fut telle qu’Andy, comme l’appellent ses amis (il en a encore beaucoup !), a dû s’exiler aux Etats-Unis où il réside désormais avec sa famille.
Qu’avait donc fait Andy pour mériter une telle conjuration ? L’offense suprême fut de toucher au sacro-saint vaccin ROR. Le simple fait de penser à une éventuelle implication du vaccin dans une pathologie (ici l’entérocolite autistique) et de demander que des études soient menées pour éclaircir cette hypothèse, est un crime de lèse-orthodoxie. Mais les choses vont plus loin : le Dr Wakefield, en essayant de comprendre l’origine de l’autisme, a mis le doigt sur un point extrêmement sensible pour le système médical. En effet, s’intéresser aux causes des maladies, c’est mettre à mal les deux piliers sur lesquels repose la pensée médicale actuelle, à savoir la théorie des germes et la théorie des gènes. Comme l’explique Mark BLAXIL sur Internet (cf « From the Roman to the Wakefield Inquisition », Age of Autism), le plus grand échec de la médecine est son incapacité à expliquer le fléau des maladies chroniques. Ni les germes, ni les gènes ne peuvent à eux seuls permettent de comprendre ce fléau. D’autres pistes sont donc à explorer qui fatalement ne peuvent qu’ébranler les certitudes confortables dans lesquelles s’est installée la caste médicale.
Toutefois, c’est là un sujet trop sensible et trop dérangeant pour qu’on en discute. Il faut donc faire taire ceux qui veulent le soulever. C’est pourquoi, le tribunal du Conseil de l’Ordre, n’abordera pas la question du lien possible entre vaccin et autisme, il s’attaquera à la réputation et à l’intégrité du prévenu. Ainsi, le Dr Wakefield sera-t-il accusé de n’avoir pas respecté la déontologie médicale vis-à-vis de jeunes patients, d’avoir mené des travaux manquant de pertinence scientifique, d’honnêteté et de transparence. Le journal Le Monde fait chorus en parlant même « de mensonges » (6 février 2010). Il faut salir l’homme, pour discréditer le scientifique. Une guerre au finish, impitoyable, lui est déclarée. Les hostilités commencèrent ouvertement, en juin 2006, par une convocation devant le Conseil de l’Ordre .
A noter qu’aucune plainte n’émane de ses patients, bien au contraire, tous les parents d’enfants autistes sont ses supporters indéfectibles depuis le début. Plus il est honni par ses pairs, plus il est défendu par ceux qui ont foi en lui. Il faut dire, que c’est un médecin qui a su écouter les parents et qui a même collaboré avec eux : n’est-ce pas là ce que chacun attend de son médecin ? L’avenir est dans cette symbiose à la fois humble et constructive. Le temps des mandarins drapés dans leur assurance et leur savoir (tout relatif) est révolu. Etre à l’écoute du patient et de sa famille, encore un aspect du personnage qui agace au plus haut point. Et il y en a d’autres : Andy n’a jamais reculé devant les menaces, il n’a pas abjuré comme Galilée, il n’a pas cédé à la peur, il a refusé de se laisser intimider. Tenir tête et continuer ses recherches
pour qu’éclate la vérité, quelle audace ! Combien, pour moins que cela, ont baissé les bras et sont rentrés dans le rang, condamnés à un silence douloureux ?
A l’issue d’un procès qui aura duré plus de trois ans, le verdict du Conseil de l’Ordre est tombé le 29 janvier 2010 : coupable de tous les chefs d’accusation ! Il fallait s’y attendre. Le Dr Wakefield et deux de ses collègues sont ainsi radiés et ne peuvent plus exercer en Grande-Bretagne. Où est leur faute professionnelle ? Celle de soigner, de guérir, d’établir des connaissances scientifiques nouvelles ? On pourrait croire à une farce. Pourtant, les autorités médicales du moment ne « rigolent » pas : il s’agit bien d’empêcher les jeunes médecins de se poser des questions et d’avoir la curiosité de regarder ailleurs que dans les sentiers battus ; il s’agit bien de sanctionner toute remise en question des vaccinations ; il s’agit bien de réduire à néant tous ceux qui entraveraient la médecine-business.
Pour preuve de cet acharnement à tromper le public sur les risques vaccinaux, les révélations de Mike Adams, dans Natural News du 5 février 2010 : la revue The Lancet vient de se rétracter et a supprimé l’article du Dr Wakefield de 1998, décidément trop gênant pour big pharma. « The Lancet fait exactement ce que George ORWELL décrivait dans son livre 1984 : réécrire l’histoire en effaçant la vérité scientifique et en la retirant de ses archives » , écrit M. Adams.
Nonobstant, les découvertes du Dr Wakefield sont confirmées par de nombreuses autres recherches publiées dans la littérature médicale. Toutes apportent des faits scientifiques accablants pour l’industrie des vaccins. Faute de place, nous n’en citerons qu’un seul : une étude menée dans le New Jersey a permis de découvrir que le stabilisateur du vaccin ROR , et d’autres vaccins, était de la gélatine hydrolysée, une substance qui renferme environ 21% de glycine (sorte de colle). Or, l’utilisation de cette forme de glycine déclenche un déséquilibre dans l’acide aminé neurotransmetteur responsable du taux d’absorption de certaines catégories de cellules dans l’organisme. Dit de façon moins technique, cet additif vaccinal est bel et bien responsable des problèmes qui touchent le corps et l’esprit des jeunes enfants (communiqué du Dr Léonard HOROWITZ, rédacteur en chef de la revue Medical Veritas).
Tout récemment, l’actrice américaine Jenny McCarthy et son compagnon Jim Carrey, fervents supporters du Dr Wakefield, eux-mêmes parents d’un enfant autiste, ont révélé que le Conseil de l’Ordre a tout fait pour empêcher la publication d’une étude dont les résultats sont accablants pour l’industrie des vaccins (Cf [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 5 février 2010) . Depuis longtemps des parents d’autistes demandaient que soit comparé un groupe d’enfants vaccinés à un groupe d’enfants non vaccinés. Le Dr Wakefield, avec huit autres scientifiques, s’y est attelé. Des singes ont servi pour ces recherches, dont 14 vaccinés, et le résultat est saisissant : les singes qui ont reçu toutes les vaccinations prévues par le calendrier vaccinal américain (au total 36) souffrent de dommages neurologiques incontestables. Voilà qui met à mal le dogme de la sécurité des vaccins. Pas étonnant que les autorités cherchent à étouffer cet important travail, sur le point d’être publié dans son intégralité.
Il faut un courage héroïque pour affronter le déchaînement de violence dont sont capables les tenants de l’orthodoxie. Notre époque n’a rien à envier aux pires moments de l’Inquisition. Certains sont toujours prêts à allumer le bûcher. Mais il sera difficile de brûler tous les hérétiques car leur nombre grandit en force et en conscience. « Le Dr Wakefield conteste toutes les conclusions du Conseil de l’Ordre et projette un vigoureux appel » précise Jenny McCarthy. Non, il ne se laissera pas abattre et la foule des parents qui l’a toujours fidèlement escorté, sera là, plus nombreuse encore, pour le soutenir. En outre, une cohorte de scientifiques, libérés de la peur, l’accompagneront également.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


"N'allez pas ou le chemin peut mener, mais allez là ou il n'y a pas de chemin et laissez une trace"R. W. EMERSON Bébé beagle sauvé d'un centre d'expérimentation à Harlan par des manifestants ....  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
avatar
PAPOUNET
-
-
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 57
Localisation : BORDEAUX (33)
http://les-chiens-de-rosa.sitew.com

Re: une maladie qui nous concerne tous .....

le 09.01.13 20:30
Ecoutez bien attentivement ....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


"N'allez pas ou le chemin peut mener, mais allez là ou il n'y a pas de chemin et laissez une trace"R. W. EMERSON Bébé beagle sauvé d'un centre d'expérimentation à Harlan par des manifestants ....  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum